Bio

Photo : Manon Pilorge

Depuis 9 ans déjà, Plastic Age mène sa barque sur l’océan du rock français. Opiniâtres et passionnés, les 3 gamins devenus grands élargissent avec constance et assurance leur fan-base, concert après concert, disque après disque. A l’écart des grands courants et par la seule force du manche, ils franchissent une après l’autre les étapes en évitant les multiples périples qui les guettent.

En août 2021 Florian, batteur précis et puissant rejoint le groupe après le départ de Gaëlle. Un nouveau line-up et une nouvelle énergie, une musique qui cogne encore plus fort et va droit aux tripes.

Depuis 2013, le trio a tourné sans relâche dans la majeure partie de l’hexagone mais également à l’étranger (Angleterre et Italie), près de 200 concerts enflammés (premières parties de Little Bob, Deluxe, Lost balloons (US), Luke, Tacocat (US), Twen (US), Snoffetoffs (D)…) qui leur ont apporté une réputation grandissante de groupe à puissante présence scénique.

Un premier EP sort en 2016, suivi par un premier album en 2018, tous les deux remarqués par la critique (Rock&Folk, Abus Dangereux…) et enregistrés dans le studio des Tambours du Bronx près de Nevers (les célèbres Tambours invitent d’ailleurs Apolline à chanter régulièrement sur scène avec eux et sur un titre de leur dernier album).

En avril 2021, le groupe sort « YEACK ! », son second album réalisé par Julien Robalo (The Marshals). Dès sa sortie, l’album reçoit un accueil critique chaleureux : Rolling Stone en a fait son « frenchie du mois » et de nombreuses chroniques, en Europe ou ailleurs, saluent son énergie et la qualité de ses compositions. De nombreux extraits sont en outre intégrés aux play-lists de radios rock de diverses régions du monde (Europe, USA, Australie…). Sans perdre de temps, le groupe travaille sur un nouvel EP avec leur nouveau batteur et sa sortie est prévue pour l’automne 2022.

A partir de juin 2021, le groupe a aussi repris son rythme soutenu et habituel des tournées, d’autant qu’en parallèle, leur sélection au programme “Peace and Lobe” les amène à se produire devant un large public scolaire sur toute la région Bourgogne Franche-Comté.

Plastic Age a aussi sorti plus d’une douzaine de clips, la plupart réalisés par de jeunes réalisateurs aux esthétiques variées.